jeu de l’été : l’astéroquiz

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

[extrait et inspiré du vrai astéroquiz rédigé pour Ciel & Espace, n°495, juillet 2011]

Vous connaissez les quiz ? Vous connaissez les astéroïdes ? Voici l’astéroquiz.


1. Au 18 avril 2011, combien d’astéroïdes avait-on dénombré environ ?

  • a. Plus d’un million
  • b. 550 000
  • c. 275 000
  • d. 7

2. Parmi ces noms, lequel n’a pas encore été donné à un astéroïde ?

  • a. Vodka
  • b. Umbertoeco
  • c. Geranium
  • d. Marsupilami
  • e. lebLoug

3. L’astéroïde Cléopâtre a une forme :

  • a. D’os
  • b. De nez
  • c. De pyramide
  • d. De Liz Taylor (jeune)

 

4. Les 40 000 tonnes de poussières autour de Scheila sont dues :

  • a. A la vaporisation de glaces
  • b. A un impact avec un autre astéroïde
  • c. Au fait qu’elle n’est pas montée sur scène depuis longtemps

5. Quelle proportion de sa masse d’origine la ceinture d’astéroïdes principale a-t-elle conservé ?

  • a. 0,1%
  • b. 1%
  • c. 10%
  • d. 100%

 

6. Vrai ou faux ? On peut-voir des astéroïdes à l’œil nu (et à jeun) :

  • a. Vrai
  • b. Faux

7. Quelle est la particularité de l’astéroïde 2010 SO16 ?

  • a. Il est sur la même orbite que la Terre
  • b. Il a une trajectoire en fer à cheval
  • c. Il va s’écraser sur Sarkozy en 2012

8. L’échelle de Turin évalue de 0 à 10 le risque d’impact d’un astéroïde avec la Terre. Sur cette échelle, où se situe l’astéroïde Apophis, qui a fait l’actualité récemment ?

  • a. 0 (aucun risque)
  • b. 1 (risque normal)
  • c. 2 (collision très improbable, mais trajectoire proche de la Terre)
  • d. 4 (trajectoire rapprochée, plus de 1 % de possibilités de collision capable de dévastation régionale)
  • e. 10 (vous ne le savez pas mais en fait vous êtes déjà tout plat)

9. Quel est le premier pays à s’être posé sur un astéroïde et en avoir rapporté des échantillons sur Terre ?

  • a. Le Japon
  • b. La France
  • c. La Russie
  • d. La République de Vanuatu
  • e. Aucun

Fini ? Voici les réponses et le verdict sur votre expertise en astéroïdes

 


Question 1. Réponse b :  550 000

A cette date, le Minor Planet Center recensait exactement 552 386 astéroïdes ! Dont environ la moitié ayant reçu un numéro définitif (275 490) et l’autre moitié pas encore (276 896). Depuis 1998, la plupart des astéroïdes sont découverts automatiquement grâce à des systèmes combinant caméras CCD et ordinateurs reliés directement aux télescopes.

Question 2. Réponse a : Vodka

 

C’est le Minor Planet Center qui se charge de la désignation des astéroïdes une fois leur orbite confirmée. Sa première désignation indique exactement quand il a été découvert, puis il reçoit un numéro permanent. Les premiers astéroïdes ont reçu des noms de personnages de la mythologie, de lieux, de personnalités etc. C’est plus rare maintenant compte tenu du le rythme de découverte. C’est parfaitement injuste mais le bLoug n’a pas encore d’astéroïde à son nom !

Question 3. Réponse a : D’os

En dessous de 800 km, la gravitation ne peut donner une forme sphérique aux objets célestes. C’est pourquoi tous les petits astéroïdes ont une forme irrégulière, dite « patatoïde ». Certains ont été formés suite à la collision de deux corps, comme 217 Cléopâtre, qui a la forme surprenante d’un os (photo ci-dessous). Cela tend à confirmer l’hypothèse d’une formation des planètes par un mécanisme d’accrétion par collision.

 

Question 4. Réponse b : A un impact avec un autre astéroïde

Le nuage de poussière de 113 km de diamètre découvert par Hubble autour

 

de l’astéroïde 596 Scheila en décembre 2010 serait dû à un impact avec un petit astéroïde, un phénomène courant dans la Ceinture d’astéroïdes. L’autre hypothèse qui mettait en avant l’exposition soudaine de glaces éjectant de la poussière en se vaporisant a été repoussée. Aucun rapport, bien sûr, avec la grandissime chanteuse Sheila.

 

Question 5. Réponse a : 0,1%

La plupart des scientifiques pensent que la ceinture d’astéroïdes est composée de résidus du système solaire primitif qui n’ont jamais pu former de planète. Lors de sa formation, la ceinture aurait eu une masse équivalente à celle de la Terre. Mais très vite, à peine un million d’années après, la majeure partie des matériaux a été éjectée à cause de perturbations gravitationnelles. Il ne reste aujourd’hui que moins de 0,1% de la masse d’origine, une proportion infirme qui reste stable. C’est la recette minceur de l’été.

Question 6. Réponse a : Vrai

Avec un diamètre moyen d’environ 530 km, Vesta est le deuxième plus gros astéroïde de la ceinture (après Cérès). C’est aussi l’astéroïde le plus brillant, suffisamment pour être discernable à l’œil nu à certains moments. Avec des jumelles, Vesta est constamment observable depuis des endroits dénués de pollution lumineuse.

Question 7. Réponse a et b : Il est sur la même orbite que la Terre et a une trajectoire en fer à cheval.

 

Découvert en septembre 2010 par le satellite Wise, l’astéroïde 2010 SO16 partage la même orbite que notre planète mais suit une trajectoire curieuse : il s’éloigne et se rapproche de nous sur une orbite en fer à cheval, en mettant 175 ans pour aller d’une extrémité à l’autre. Il est possible que ce petit corps soit un vestige de la formation de la Terre.

Question 8. Réponse a : 0

Apophis est un astéroïde de 270 mètres qui libérerait l’énergie de 34 000 bombes d’Hiroshima s’il tombait sur la Terre… En 2004, Apophis a atteint le niveau 2, puis 4 sur l’échelle de Turin ! Mais il est ensuite redescendu au niveau 1 et est aujourd’hui à 0, soit un risque de collision nul. Apophis continuera toutefois à flirter avec la Terre, mais au-delà de 100 ans ses prévisions d’orbites deviennent trop imprécises

Question 9. Réponse a : Le Japon

C’est la sonde japonaise Hayabusa qui a réalisé l’exploit de rapporter 1500 grains de taille micrométrique de l’astéroïde Itokawa en 2005. Au retour sur Terre, en 2010, des analyse au microscope électronique ont confirmé que cette récolte provenait bien de l’astéroïde et pas d’une contamination terrestre. Itokawa n’étant pas un astéroïde primitif, il ne peut hélas nous renseigner sur la formation des planètes. Ce sera peut-être l’objet de futures missions.


Verdict de l’astéroquiz

De 0 à 3 bonnes réponses : vous n’êtes pas encore très au point sur les petits corps planétaires ; vous devriez vérifier qu’une météorite n’est pas tombée dans votre jardin sans que vous vous en rendiez compte.

De 4 à 6 bonnes réponses : vous êtes sur la bonne voie ; avec un peu de persévérance, votre nom sera peut-être bientôt donné à un nouvel astéroïde. A condition de lire le bLoug plus assidûment.

De 7 à 9 bonnes réponses : vous êtes prêt à remplacer Bruce Willis au pied levé si la menace de collision d’Apophis avec la Terre est finalement revue à la hausse.

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.